L'ART DU COGNAC : ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ

IL ÉTAIT UNE FOIS ...

Au 17ème siècle, le Chevalier de la Croix Marron consacrait sa vie à la poésie et à la distillation. A l’époque, il distillait le vin en une seule chauffe pour obtenir le « Brouillis ». Une nuit, il rêva que le démon voulut lui voler son âme en lui faisant bouillir la tête à deux fois.

A son réveil, par analogie, le Chevalier procéda à une double chauffe de son vin. Le résultat fut la création de cette eau-de-vie sublime et incomparable, qu’il laissa alors vieillir en fûts de chêne. La légende veut que les anges survolent la région pour protéger la maturation de cet élixir. Pendant ce temps, une partie de l’alcool s’évapore naturellement : c’est « la Part des Anges ».

 

 

Ce Cognac grandit et vieillit en Grande Champagne, 1er Cru de Cognac. A la fois subtil et élégant, il est le fruit de la tradition de notre terroir et de l’héritage historique français. Mais, ce Cognac va plus loin et se plaît dans la modernité et le style du 21ème siècle pour vous offrir l’aventure d’une expérience unique que vous voudrez partager.

TRADITION, MODERNITE & ELEGANCE

L'ART DU COGNAC

Une Production dans le respect de la Tradition

La Région délimitée de Cognac fut déterminée en 1909. Le Cognac ne peut obtenir cette appellation seulement s’il a été produit dans cette région de France.

Cette région délimitée se compose de six Crus: Bois Ordinaires, Bon Bois, Fins Bois, Broderies, Petite Champagne, et la Grande Champagne qui se trouve au cœur de la région de Cognac, et d’où provient le Cognac Laurent Jouffe. C’est ici que l’on trouve la combinaison idéale d’un climat exceptionnel et d’un sol calcaire propice à la production de raisins de qualité supérieure.

Élaboration

Issu de Cépages blancs, le vin doit être distillé deux fois, selon la méthode traditionnelle dite « à repasse », avant d’être appelé eau-de-vie. Ce procédé est long et requiert la grande expérience d’un maître de chai, car il va déterminer le goût et la qualité de cette eau-de-vie.

Après la distillation, toutes les eaux-de-vie vont séjourner de nombreuses années dans des fûts de chêne, afin d’acquérir leur couleurs et leurs arômes. Au cours de cette étape de vieillissement, la teneur en alcool du Cognac diminue. Le Cognac doit être réduit à 40° d’alcool pur avant d’être mis en bouteille.

Plus le Cognac reste en fûts, plus il développe des arômes, des parfums, et des goûts complexes.

Une fois mis en bouteille, le Cognac arrête sa maturation, car il n’est plus en contact avec l’air et le bois.

Le Maître de Chai

C’est un alchimiste, qui réalise et décide des mélanges des différentes eaux-de-vie qui composent un Cognac.

Il est responsable des assemblages des eaux-de-vie, et il surveille leur vieillissement jusqu’à leur maturité.

Déguster votre Cognac

Le Cognac éveille tous les sens…

La vue : vous pouvez appréciez sa palette de couleurs et leurs subtils changements.

L’odorat: Quand vous portez votre verre à votre nez, vous serez surpris par tous ses arômes, et en faisant tourner le verre dans vos mains, davantage d’arômes se répandront dans l’air : c’est le bouquet.

Le goût: Les arômes du Cognac Laurent Jouffe sont longs et puissants, et plus le goût d’un Cognac est long, meilleur il est…